Juancitucha

Juancitucha

"Pocahontas" à l'assaut de la Maison Blanche

La jeune et jolie Q'orianka Kilcher, héroïne du Nouveau Monde de Terrence Malick, a été arrêtée à Washington, mardi, alors qu'elle protestait avec sa mère contre la venue du président péruvien.



En décembre dernier, les plumes les plus acerbes d'Hollywood avaient souligné les similitudes entre Avatar, le carton planétaire de James Cameron et la légende de Pocahontas, l'un des mythes fondateurs de l'Amérique moderne, qui avait été porté à l'écran par Terrence Malick - le magnifique Le Nouveau Monde. Hasard de l'actualité, l'héroïne du film du cinéaste texan - la divine Q'orinaka Kilcher -, descendante d'une tribu indienne péruvienne, milite pour les droits des indigènes au Pérou. La jeune femme âgée de 20 ans a notamment manifesté à Lima la semaine dernière pour soutenir le combat du leader de la cause indienne, Alberto Pizango. En mai dernier, après onze mois d'asile politique au Nicaragua, ce dernier avait été arrêté par la justice de son pays. Président de l'Association interethnique pour le développement de l'Amazonie péruvienne, il a été remis en liberté conditionnelle le jeudi 27 mai dernier, mais demeure accusé de "rébellion, sédition et complot contre l’État et l’ordre constitutionnel» et pour avoir fait l’«apologie de troubles à l’ordre public». En juin 2009, de violentes émeutes s'étaient déroulées dans la région de Bagua, au nord du Pérou. Trente-trois personnes dont 23 policiers avaient trouvé la mort dans les affrontements. Les Indiens luttent contre l'implantation des multinationales au Pérou et pour la promulgation par le président Alan Garcia, d'une loi sur la consultation des populations indigènes

.

Enchaînée aux grilles de la Maison Blanche

Mardi, alors qu'Alan Garcia était reçu en grande pompe par Barack Obama, le président des Etats-Unis, l'actrice Q'orianka Kilcher, accompagnée de quelques militants, s'est enchainée aux grilles de la Maison Blanche pour alerter les médias sur la cause des Indiens en Amérique du Sud. La mère de la jeune femme, prénommée Saskia, a également été arrêtée. Une substance noire non identifiée a été trouvée sur elle, précise CBS. "Pocahontas" pourrait être inculpée pour "trouble de l'ordre public", sa mère de dégradation sur bien public. De son vrai nom Q'orianka Waira Qoiana Kilcher, la jeune femme poursuit de front une carrière cinématographique et musicale comme sa cousine, la chanteuse Jewel. Militante dans l'âme, elle a participé comme oratrice à la Conférence mondiale des peuples contre le changement climatique et se dit proche des positions prises par le président bolivie Evo Morales. Point final



09/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres