Juancitucha

Juancitucha

La fille de Fujimori lance une campagne pour réhabiliter son père

La politique péruvienne est bien paradoxale. Alberto Fujimori, 70 ans, a été condamné le 7 avril à vingt-cinq ans de détention pour son rôle dans les massacres de civils, séquestrations et tortures perpétrés par des escadrons de la mort sous sa présidence (1990 à 2000). Ce verdict a été aussi bien salué par l'opinion internationale que par la presse péruvienne de tous bords, qui a salué son impartialité et s'est félicitée de la fin d'une impunité qui a, par le passé, trop souvent couvert plusieurs dirigeants du pays. Cependant, les derniers sondages donne la fille de l'ancien chef de l'Etat et dirigeante du parti fujimoriste Fuerza 2011 ("Force 2011") en tête des intentions de vote pour la présidentielle de 2011, au coude à coude avec le maire de Lima, M. Castañeda.

"Keiko Fujimori, a lancé hier une croisade nationale contre la condamnation de son père et demandé son amnistie auprès du président actuel, Alan Garcia", annonce le quotidien bolivien Los Tiempos. "La jeune députée de 33 ans a déclaré que lorsqu'elle serait élue à la présidence de la république, elle gracierait son père.

Considérée comme son héritière politique, elle a assuré que cette condamnation "se transformera en boomerang contre les opposants à Fujimori", raconte le quotidien. "J'ai reçu beaucoup de messages de soutien de la part du peuple. Mon objectif est de collecter 1 million de signatures pour mon parti afin de démontrer la force populaire du fujimorisme", a-t-elle conclu.

sources : courrier international
http://www.courrierinternational.com/breve/2009/04/10/la-fille-de-fujimori-lance-une-campagne-pour-rehabiliter-son-pere


22/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres