Juancitucha

Juancitucha

Le Pérou poursuit Yale pour récupérer des vestiges de Machu Picchu


Partagez cet article :           


HTML clipboard

Des vestiges de la cité inca avaient été confiés en 1911 à l'université américaine de Yale pour expertise. Elle ne les a pas restitués. Lima entend bien les récupérer.

Le Pérou a décidé de poursuivre en justice l'université américaine de Yale afin de la contraindre à lui restituer des vestiges provenant de la citadelle inca de Machu Picchu.

L'ambassadeur péruvien aux Etats-Unis, Felipe Ortiz de Zevallos, a été mandaté pour engager un cabinet conseil international, selon une résolution parue ce week-end dans le journal officiel à Lima.
 

Le gouvernement de Lima et l'université mènent depuis un an des négociations sans parvenir à se mettre d'accord sur le nombre des quelques 46.000 pièces archéologiques à restituer.
 

Ces vestiges avaient été confiés pour expertise en 1911 à Yale, avec l'accord des autorités péruviennes de l'époque, après qu'un archéologue américain Hiram Bingham eut découvert la fameuse citadelle inca du XVe siècle lors d'une expédition menée par la société américaine National Geographic.
 

"La décision prise par l'Etat est juste, compte tenu du refus de Yale de restituer un patrimoine que même la National Geographic a reconnu comme péruvien", a déclaré le député péruvien Luis Wilson.
 

Perchée sur un pic montagneux à 2.500 m d'altitude, la citadelle du Machu Picchu constitue le joyau du patrimoine péruvien. Quelque 800.000 personnes visitent annuellement ce site, soit près de 2.500 par jour.



20/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres